Language
Main Menu
Topics
Articles & Guides : Photo et article dans Le Point
Posted by Patrice on 10/05/2011 13:10:00 (5767 reads)

C'est ma première apparition dans un hebdomadaire national, et qui plus est pour une cuvée que je ne présente pas encore beaucoup : So True alias mon trousseau en verlan (500 bouteilles en 2009).

L'article est consultable pour l'instant sur http://www.lepoint.fr/vin/le-troussea ... 28-04-2011-1326558_46.php , mais en voici une copie :

Les rosés vont bientôt déferler de toutes parts : pour ceux qui n'aiment que le vin rouge, voici le trousseau, à boire frais, qui s'impose comme une alternative aussi originale qu'intelligente. Encore une histoire de diversité à respecter (et à découvrir) contre une uniformisation galopante...

Dans le Jura, son lieu d'origine, le trousseau ne représente plus que 5 % de l'encépagement. Mais certains vignerons, comme Jacques Puffeney, à Montigny-lès-Arsures, lui doivent leur célébrité. Ce cépage rouge tend cependant à disparaître au profit du poulsard, qui parvient plus facilement à maturité. De moins en moins de domaines ont donc encore envie de se risquer à ce trousseau, dont le terme viendrait de l'aspect "troussé", ramassé, de sa grappe. C'est que la plante est exigeante : elle a besoin de plus de soleil que les autres et préfère les sols graveleux assez chauds ou des marnes peu profondes, comme on en trouve dans les environs d'Arbois. Le dégustateur curieux se laisse pourtant facilement séduire par la robe légère de ce rouge, qui n'en est pas moins intense grâce à des notes de fruits rouges (parfois, avec un goût étonnant de noyau de cerise) et d'épices caractéristiques. On se laisse tromper par la robe fluide et légère de ce vin, parce qu'il est plus profond et plus long qu'il ne le laisse croire a priori. Un trousseau réussi peut même se révéler d'une complexité surprenante, des notes de groseille au curry, en passant par une gamme fleurie. Même son prix, souvent inférieur à 10 euros, nous laisse penser qu'on aura affaire à un "petit" vin. Eh bien non seulement c'est faux, mais encore il surprend au vieillissement...

Patrice-Hughes Beguet, un ex-citadin et professionnel de mathématiques appliquées (Bruxelles, Paris..), ne s'y est pas trompé. Installé en 2009 avec épouse et enfant à Mesnay, il exploite encore peu de trousseau, mais va bientôt doubler la surface de ce cépage, même s'il sait qu'on l'attend davantage ici sur le savagnin. "J'ai exactement en vue la cuvée de trousseau que je souhaite faire dans les années à venir", explique-t-il. Une affaire (en culture biologique) à suivre absolument. Le trousseau n'est pas encore mort ! Mieux, il nous laisserait croire à sa résurrection...

Par Laure Gasparotto

17/20 - Patrice Hughes Beguet 03.84.66.26.39.

So True 2009. Robe légère. Très joli nez fruité, fin, élégant. Souple. Notes d'épices étonnantes, qui apportent une magnifique complexité à ce vin, qu'on boirait sans soif ! 12 €.

Format imprimable Envoyer cet article  un ami Crer un fichier PDF  partir de cet article
The comments are owned by the poster. We aren't responsible for their content.

Poster Thread
Anonymes
Posted: 07/07/2012 03:37  Updated: 07/07/2012 03:37
 chanel handbags
Many people sell imitation hermes human hair -often referred to as “knock-offs”. If a hermes http://www.ukhairextensions.org.uk/ looks like a name brand hermes handbag, has the name brand tag, and is a steal… proceed with extreme caution. Owning a knock-off brand is illegal in most countries. Now keep in mind that many people purchase replica hermes hair extensions color. These hermes hair extensions do not claim to be the original brand at all, but closely replicated facsimiles.
Login
Username :

Password :

Remember me



Lost Password?

Register now!
Site designed by PHB